×

Le minimalisme, c’est quoi ?

Cela consiste à extraire le superflu dans le but de garder uniquement l’essentiel. Cela s’applique principalement aux objets à travers l'esthétique notamment. En y regardant de plus prés, ce courant s’applique aussi aux services et à nos rapports humains.

le minimalisme

Démocratisé par Dieter Rams avec sa définition d’un bon design :

le minimalisme

Apple, à travers son designer Jony Ive, a largement démocratisé le minimalisme auprès du grand public en proposant les produits aux formes simples, de qualité, fabriqués à partir de matériaux nobles.

le minimalisme

Google, avec son moteur de recherche, a aussi fortement contribué à l'adoption d'interfaces simples.

Appliqué à une interface informatique, on ne parle pas de minimalisme mais de flat design.  On limite l’usage de dégradés et d’ombres, privilégiant les formes simples et les aplats de couleurs. 

Le minimalisme, pourquoi ?

Dans un monde où les évolutions s'accélèrent, il devient difficile pour tout être humain de suivre. On a donc besoin de points de repères simples et universels. Le minimalisme est à la fois une offre et un besoin du marché.

L’offre

Les designers et les fabriquants souhaitent proposer des produits et services dont la qualité intrinsèque n’est pas masquée ni polluée par des artifices marketing ou commerciaux. Ils sont destinés à un marché de niche dont les marges sont plus importantes. 

La demande

Les consommateurs et utilisateurs, souvent néophytes, veulent investir dans des valeurs sures, des matériaux nobles ou des interfaces accessibles. La simplicité et l'absence de superflus sont des critères de choix partagés par de nombreux consommateurs.